APERAM Gueugnon est inoxydable

Fort d’une longue tradition de forges et de fonderies de plus de trois siècles, Gueugnon s’inscrit comme première ville industrielle du territoire. De générations en générations, les Forges de Gueugnon ont su se développer et répondre aux marchés nationaux et internationaux de l’acier et de l’inox... pour rejoindre les plus grands producteurs mondiaux. Non content d’être l’un des premiers employeurs du département, le site APERAM Gueugnon a également su imposer son savoir-faire français sur la scène mondiale de l’inox…

Des forges de Gueugnon...

Gueugnon et ses forges s'inscrivent dans une très forte histoire industrielle. Jean-Hector de Fay, marquis de La Tour-Maubourg, ancien militaire de carrière et homme d'affaire avisé, a créé en 1724 les premières forges et fonderies qui allaient faire de cette ville de moins de 9000 habitants, le leader mondial de l'inox au XX siècle. Suite à une longue tradition de maîtres-forges aux XVIIIe et XIXe siècles, Gueugnon se tourna courant XXe vers une spécialisation progressive de ses productions vers l'acier, devenant l'une des entreprises les plus réputées de France dans le domaine. C'est dans les années 30 que l'usine s'orienta sur ce qui deviendra sa grande spécialité : le travail des aciers au silicium et des aciers inoxydables laminés à froid, en acquérant en 1950 son premier laminoir à froid Sendzimir pour traiter les bobines d'acier inoxydable.
C'est au cours de l'année 1962, que la première ligne européenne de recuit brillant en bandes larges fut installée à Gueugnon. Deux autres lignes furent rapidement créées. S'ensuivirent 20 ans d'expansion des Forges, multipliant les outils de pointe, et devenant le n°1 mondial de l'acier inoxydable.
En 1983 les Forges de Gueugnon furent intégrées à Ugine Aciers, puis Ugine SA, comprenant plusieurs sites français de production comme Châtillon, Isbergues, Firminy, Pont-de-Roide.
En 2002, Ugine SA et ALZ N.V. furent regroupées dans le cadre de la création du groupe Arcelor. Ce rapprochement donna naissance à " Ugine & ALZ " (U&A). Le groupe compte alors 4 sites de production : Genk et Charleroi pour la Belgique, et Isbergues et Gueugnon, pour la France.

En 2006 le groupe Arcelor et le Groupe Mittal fusionnent et donnent naissance au Premier producteur mondial d'acier : ArcelorMittal.

... à APERAM

Fin 2010, les unités de la branche inox d'ArcelorMittal quittent le giron du géant mondial pour former une société nouvelle : APERAM. Gueugnon, Imphy, Isbergues, Pont de Roide, Firminy, et des structures belges et Brésiliennes font partie de cette aventure.
APERAM est aujourd'hui un acteur majeur dans la production mondiale de l'inox avec 2,5 millions de tonnes de capacité de production en Europe et au Brésil. Il est de plus un leader sur le marché des produits à haute valeur ajoutée tels que l'acier électrique ou les alliages. Le groupe APERAM s'affirme aujourd'hui par une présence très forte en Europe et Amérique du Sud, sur 6 sites à Châtelet et Genk en Belgique, Isbergues et Gueugnon en France, et Timoteo au Brésil, complétés par un important réseau de distribution.
Les produits d'APERAM sont vendus sur trois continents et dans plus de 30 pays pour l'aérospatial, l'automobile, la cuisine collective, le bâtiment, les appareils électro-ménagers, l'ingénierie électrique, les processus industriels, le secteur médical et l'énergie.

Le Recuit Brillant de Gueugnon : un savoir-faire très précieux pour APERAM

Dirigé depuis juillet 2012 par Frédéric Midy, le site APERAM de Gueugnon occupe un espace de 32 hectares au coeur de la ville, et emploie près de 900 salariés (9 800 pour l'ensemble du groupe APERAM).
C'est un acteur économique de poids, dont la capacité de production peut atteindre les 340 000 tonnes d'acier par an. Diversifiée dans ses fabrications, l'usine de Gueugnon est équipée pour traiter des produits plats en acier inoxydable ferritiques (60 à 70%) et austénitiques (30 à 40%). Ses principales productions se concentrent sur les bobines d'acier, représentant près de 80 % de la production. A l'instar des produits APERAM, leur application est très large : mobilier urbain, restauration, transports collectifs, industrie, secteur médical...
Mais au sein du groupe, Gueugnon est avant tout réputé pour avoir une spécialisation de taille : le Recuit Brillant (64% de sa production), dont la renommée est le fruit d'un savoir-faire centenaire. Le procédé de fabrication comprend plusieurs phases : le premier recuit, le laminage, le recuit final, le skin pass puis les opérations de finition qui permettent d'adapter la forme et la dimension du produit aux demandes des clients.

Visitez le site internet du groupe
http://www.aperam.com/


Cette spécialisation, les dirigeants souhaitent l'affirmer dans les années à venir. En témoignent les 48 millions d'euros investis en 2011 sur le site de Gueugnon pour remplacer ses deux lignes de premier recuit, par une ligne plus performante et plus verte.

Le charolais-brionnais est candidat
au patrimoine mondial de l'unesco

je donne mon soutien
déjà
11 832

www.charolais-brionnais.fr

Retrouvez-nous sur

Pour en savoir plus sur le Pays Charolais-Brionnais, rendez-vous sur le site officiel de l'institution

Charolais-Brionnais Bourgogne Sud-Activ Chambre de commerce et d'industrie de saône-et-loire
L'Europe s'engage en Bourgogne L'Europe L'Europe République Française Bourgogne - Conseil régional CG 71